lundi 9 novembre 2020

Aubery. Histoire du Cardinal de Richelieu (1666). Edition annexée à la collection des Elzévier. Vélin d'époque. Bel exemplaire.


AUBERY (Antoine).

L'Histoire du Cardinal-Duc de Richelieu. Par le Sieur Aubery, avocat au Parlement et aux Conseils du Roy.

A Cologne, Chez Pierre du Marteau, 1666

2 tomes reliés en 1 fort volume in-12 (138 x 85 mm | Hauteur des marges : 133 mm) de 12 feuillets non chiffrés, 644-(50) pages, 1 feuillet blanc, 4 feuillets non chiffrés, 482-(26) (mal chiffrée 842) pages. Collationné complet.

Reliure strictement de l'époque plein vélin ivoire, titre à l'encre au dos (époqu e). Vélin sali et patiné en très bon état. Reliure solide et décorative. La première garde blanche manque (coupée en marge). Intérieur très frais. Beau papier fin.

Nouvelle édition.

Edition annexée à la collection des Elzévier. Remarquable impression en petits caractères d'une belle netteté.












Ce texte a paru pour la première fois en 1660. La première partie contient l'histoire de Richelieu depuis sa naissance et ses origines en 1585 jusqu'au siège de Saint-Omer en 1638. La seconde partie depuis la naissance du Dauphin (le futur Louis XIV) en 1638 jusqu'à la mort du cardinal de Richelieu le 4 décembre 1642. On trouve à la suite (pp. 363-447) des considérations sur son zèle pour l'état, la guerre, les affaires, sa politique, sa conduite envers le roi, sa vie privée, sa piété, etc. On trouve enfin le Testament du Cardinal de Richelieu (pp. 448 à 482).

Fils d'un aubergiste de la rue Saint-Denis à Paris, Antoine Aubéry ou Aubery (1616-1695) devint avocat au Parlement. Très érudit, il fut l'un des écrivains et apologistes officiels de la cour de France au XVIIe siècle. On a jugé que ses ouvrages montraient de la partialité et son style de la médiocrité, mais ces défauts supposés sont largement compensés par l'intérêt considérable des références documentaires et pièces justificatives qu'Aubery a toujours pris grand soin d'apporter à l'appui de ses thèses. Son Histoire de Richelieu a été écrite sur l'ordre de la duchesse d'Aiguillon, nièce du Cardinal. 

Bel exemplaire d'une agréable fraîcheur.

Prix : 600 euros