vendredi 29 septembre 2017

Bussy-Rabutin. Histoire amoureuse des Gaules et autres romans historico-satiriques libertins de Gatien Courtilz de Sandras (1789). Bon exemplaire broché.


Roger de Rabutin, comte de Bussy, dit BUSSY-RABUTIN et Gatien COURTILZ DE SANDRAS

HISTOIRE AMOUREUSE DES GAULES, PAR LE COMTE DE BUSSI RABUTIN (sic). Nouvelle édition, soigneusement revue & corrigée.

A Londres [Paris, J.-Fr. Valade ?], s.n., 1789.

6 volumes in-18 brochés (120 x 75 mm) de (1)-226, (1)-214-(1), (1)-189-(1), 219-(1), (1)-218-(1) et (1)-233-(1) pages. Couvertures d'origine en papier à la colle bleu, étiquettes manuscrites au dos (partiellement effacées). Volumes rognés. Le dernier volume contient une intéressante note manuscrite sur le Prince de Conti (au verso du titre). Bon état général, complet.



NOUVELLE EDITION, L'UNE DES PLUS COMPLÈTES DE CE CURIEUX RECUEIL.

On trouve dans cette jolie édition en petit format, outre le texte de l'Histoire amoureuse des Gaules, une foule de romans libertins qu'on a attribué, le plus souvent à tort, à Bussy-Rabutin. L'Histoire amoureuse des Gaules valut à son auteur tout d'abord treize mois d'enfermement à la Bastille (du 17 avril 1665 au 17 mai 1666). Une douloureuse fistule mal placée et trois mois de soins par le chirurgien d'Alancé, lui permit d'obtenir la permission d'aller achever sa guérison en Bourgogne dans son château de Bussy (château de Bussy-Rabutin près d'Alise). C'était un ordre d'exil qui dura plus de dix-sept années. Une tentative de retour en grâce auprès du Roi sera synonyme d'humiliation (1682).


Homme de guerre, courtisan et homme de Lettres bourguignon de souche (auxois et nivernais), Bussy-Rabutin (1618-1693), comme le disait Sain-Evremond : « a préféré à son avancement le plaisir de faire un livre et de donner à rire au public. Il a voulu se faire un mérite de sa liberté. Il a affecté de parler franchement et à découvert, et il n'a pas soutenu jusqu'au bout ce caractère. Après plus de 20 ans d'exil, il est revenu dans un état humilié, sans charge, sans emploi, sans considération parmi les courtisans et sans aucun sujet raisonnable de rien espérer. (...) On doit avouer que M. de Bussy avait un esprit merveilleux. Les premiers ouvrages que nous avons de lui nous en donnent une idée très-avantageuse, et il aurait tout sujet d'en être content, s'ils lui avaient coûté un peu moins cher. Son élocution est pure et ses expressions sont naturelles, nobles et concises. Ses portraits surtout ont une grâce négligée, libre, originale, qu'on ne saurait imiter ; il était d'ailleurs médisant jusqu'à l'excès.»

Cousin de Madame la marquise de Sévigné, ce livre fut également l'occasion d'une brouille entre les deux épistoliers. Il nous reste également de lui des Mémoires militaires et des Lettres. L'ensemble de son oeuvre est aujourd'hui précieux pour l'histoire du siècle de Louis XIV. La première édition (généralement admise comme telle par les bibliographes) de l'Histoire amoureuse des Gaules serait de 1665 (publiée sans date, édition à la croix de Malte).


Ce recueil en six volumes contient, outre l'Histoire amoureuse des Gaules qui n'occupe que le premier volume, les titres suivants : Le Palais Royal, ou les Amours de Madame de La Vallière ; Histoire de l'Amour feinte du Roi pour Madame ; La Princesse, ou les Amours de Madame ; Lettre de l'Auteur ; Le Perroquet, ou les Amours de Mademoiselle ; Fable. L'Aigle, le Moineau & le Perroquet ; Junonie, ou les Amours de Madame de Bagneux ; Les Fausses-Prudes, ou les Amours de Madame de Brancas, & autres Dames de la Cour ; La Déroute & l'Adieu des Filles de Joie, de la ville & fauxbourgs de Paris, avec leurs noms, leur nombre, les particularités de leur prise & de leur emprisonnement & la Requête à M.D.L.V. ; Requête des Filles d'Honneur persécutées, à Madame D.L.V. ; Le Passe-Temps Royal, ou les Amours de Mademoiselle de Fontange ; Triomphe de l'Amour sur le coeur d'Iris ; Maximes d'Amour, Questions, Sentiments & Préceptes. Première partie, de l'Amour qui espère ; Seconde partie, de l'Amour qui jouit ; Les Vieilles amoureuses ; Histoire de la Maréchale de la Ferté ; Traduction de plusieurs Épigrammes choisies de Martial ; Lettre du Comte de Bussi, au Duc de S. Aignan ; La France Galante, ou les derniers dérèglements de la Cour, Première partie et Seconde partie ; La France devenue italienne, avec les autres désordres de la Cour ; Divorce Royal, ou guerre civile dans la Famille du grand Alcandre ; Les Amours de Monseigneur le Dauphin avec la Comtesse du Rourre.

La plupart de ces romans historiques qui traitent des amours à la cour de Louis XIV sont restés anonymes et sortent pour un grand nombre de la plume féconde du polygraphe Gatien Courtilz de Sandras. On sait que Bussy-Rabutin n'est l'auteur certain que de l'Histoire amoureuse des Gaules, des Maximes d'Amour, de la traduction des Épigrammes de Martial et de la Lettre au Duc de Saint-Aignan.

Cette édition a été copiée sur celle publiée en 1780 qui faisait partie de la collection dite "Bibliothèque amusante" imprimée par les soins de Jacques-François Valade. Cette édition de 1789 est dite du format "Cazin" mais n'a rien à voir avec cet éditeur.

BON EXEMPLAIRE EN FRAGILE CONDITION ANCIENNE.

Prix : 550 euros


jeudi 28 septembre 2017

Ernest d'Hervilly. Gustave Fraipont. Les Bêtes à Paris. 36 sonnets illustrés en couleurs par gillotage. Bel exemplaire en cartonnage éditeur.


Ernest d'HERVILLY. Gustave FRAIPONT (illustrateur).

LES BÊTES A PARIS. 36 SONNETS par Ernest d'Hervilly illustrés par G. Fraipont.

Paris, H. Launette et Cie, s.d. (vers 1885)

1 volume in-4 (27,5 x 21,5 cm) de 40 feuillets non chiffrés (80 pages) dont 36 illustrations à pleine page tirées en plusieurs couleurs par gillotage (photogravure en couleurs par le procédé de Gillot). 36 autres illustrations en camaïeu au verso des autres. Joli titre illustré tiré en deux tons.

Cartonnage éditeur signé Engel Relieur. Le premier plat est décoré d'une branche d'églantier fleurie et de deux autruches sur fond de percaline rouge, avec titre doré. Très bon état. Reliure fraîche, intérieur en excellent malgré quelques rares rousseurs à quelques feuillets, sans gravité. Beau papier. Très joli cartonnage à plat historié.


ÉDITION ORIGINALE.

Chaque sonnet de ce recueil traite d'un animal à Paris : Le chien - le chat - le lapin - le moineau - la mouche - le porc ... on y trouve aussi des animaux plus étonnants qui font l'objet de poésies tels l'huître, la marmotte, l'éléphant, le perroquet, etc. Cependant tous ces animaux mis en poésie ont un rapport avec Paris. Celle du Porc est particulièrement représentative : "Lorsque Noel ramène les bas de laine, lorsqu'à minuit passé le couvert est dressé, l'enfant de la Lorraine, nourri de faine et de glands engraissé, sur le gril est placé. Un parfum de saucisse, vif se glisse, jusqu'au coeur soudain. Réveillonneurs, en garde ! La moutarde inonde le boudin."

L'illustration par Gustave Fraipont a été rendue par le procédé du Gillotage (photogravure en couleurs). L'ensemble est parfaitement réussi et concourt à faire de ce volume un très beau livre illustré fin de siècle.


BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 150 euros


Gustave Fraipont. Yves le marin (1904). Cartonnage éditeur. Bretagne, Finistère et région de St-Pol-de-Leon. Bel exemplaire.


Gustave FRAIPONT.

YVES LE MARIN. L'enfance laborieuse. Texte et illustrations de G. Fraipont professeur à la légion d'honneur.

Paris, Henri Laurens, s.d. (1904).

1 volume in-4 (24,5 x 19 cm) de 132 pages. Nombreuses illustrations en noir dans le texte et hors-texte en couleurs.


Cartonnage éditeur historié polychrome (premier plat) pleine toile caramel. Fer spécial en noir de la collection Plume et Crayon au second plat. Reliure très fraîche au premier plat parfaitement conservé.

ÉDITION ORIGINALE.


Yves le marin est un brave petit gars breton qui fait la joie et l'orgueil de ses parents. Ce roman à destination du jeune public nous conte ses aventures à Plouescat (Finistère) au sein de la Bretagne (entre Plouescat et St-Pol-de-Leon) des marins à la fin du XIXe siècle.


BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 120 euros


mercredi 27 septembre 2017

Octave Uzanne. L'art dans la décoration extérieure des livres en France et à l'Etranger, les couvertures illustrées, les cartonnages d'éditeurs, la reliure d'art (1898). Bel exemplaire du rare tirage sur Japon (n°1 des 60 exemplaires) broché, tel que paru.


Octave UZANNE. Ornementations par Léon RUDNICKI, couverture illustrée par Louis RHEAD/=.

L'ART DANS LA DÉCORATION EXTÉRIEURE DES LIVRES EN FRANCE ET A L'ETRANGER. LES COUVERTURES ILLUSTRÉES  LES CARTONNAGES D'EDITEURS. LA RELIURE D'ART. Par Octave Uzanne.

Paris, Société Française d'Editions d'Art, L.-Henry May, 1898 [achevé d'imprimer le 25 novembre 1897 surs les presses de la maison Lahure à Paris]

1 volume in-4 (29 x 20 cm) broché de VI-272-(3) pages. Nombreuses illustrations dans le texte et hors-texte. Brochage d'origine non restauré et en excellent état, très frais.

ÉDITION ORIGINALE.

UN DES RARISSIMES 60 EXEMPLAIRES SUR JAPON.

CELUI-CI PORTE LE NUMÉRO 1.


Le tirage total se compose de 1.000 exemplaires sur vélin et 60 exemplaires sur Japon, seul grand papier de luxe.

C'est avec la Reliure moderne artistique et de fantaisie publié en 1887, le deuxième ouvrage entièrement consacré à la reliure d'art par Octave Uzanne. Le volume se divise selon les chapitres suivants : Du goût actuel dans la décoration extérieure des livres. Essai sur les couvertures illustrées des livres contemporains. La reliure industrielle, les cartonnages décoratifs d'éditeurs. La reliure d'art et les maîtres relieurs de ce temps. Avec une Table des gravures contenues dans le texte de cet ouvrage et une nomenclature des gravures hors-texte.


Livre richement illustré en couleurs (différents tons selon les couvertures reproduites), qui a demandé à Uzanne une minutieusement enquête de terrain. Nous avons connaissance d'une lettre dans laquelle Uzanne demande à tous ses contacts bibliophiles les plus avertis dans le domaine des livres contemporains de 1890-1895 de bien vouloir leur envoyer les couvertures de livres qu'ils découvriront sur leur chemin. C'est ainsi qu'Uzanne s'est retrouvé à la tête d'une immense collection de couvertures illustrées. Ceci est confirmé d'ailleurs par le dernier numéro de la vente de ses livres contemporains passés en vente à Paris le 24 avril 1899. Le numéro 135 représente une collection unique d'environ 515 pièces choisies. On y trouve des essais uniques de couvertures, etc. Comme l'indique le catalogue : "elle sera mise sur table sur une mise à prix qui sera fixée au moment de la vente ... s'il ne se présente point d'acquéreur la collection sera divisée." Nous ne savons pas si elle a été vendue ou non, de quelle manière et pour quel montant.

C'est aussi dans ce livre qu'il faut chercher la plupart des superbes exemplaires de la collection Uzanne, pris en photographie et photogravés pour l'occasion.

BEL EXEMPLAIRE TEL QUE PARU DU DÉSIRABLE ET SYMBOLIQUE N°1 SUR JAPON.

Prix : 1.800 euros

mardi 26 septembre 2017

Michel Bonnamy. La raison du spiritisme (1868). Edition originale. Alan Kardec et ses préceptes. Anges et Démons, Âme et Corps. Bon exemplaire.


Michel BONNAMY.

LA RAISON DU SPIRITISME. Par Michel Bonnamy, juge d'instruction, membre du congrès scientifique de France, ancien membre du conseil général de Tarn-et-Garonne.

Paris, Librairie Internationale A. Lacroix, Verboeckhoven et Cie, 1868

1 volume in-18 (18,5 x 12 cm), broché de VIII-340-(3) pages. Couverture verte imprimée avec dos scotché ainsi que le pourtour intérieur des plats. Volume qui se tient très bien, dos solidifié et intérieur frais. Complet.

ÉDITION ORIGINALE.

Voici la liste des chapitres traités : Définition du Spiritisme - Principe du bien et du mal - Union de l'âme avec le corps - Réincarnation - Phrénologie - Du péché originel - L'Enfer - Mission du Christ - Le Purgatoire - Le Ciel - Pluralité des globes habités - La Charité - Devoirs de l'homme - Union de l'âme avec le corps par le périsprit - Nécessité de la révélation - Opportunité de la révélation - Les Anges et les Démons - Les Temps prédits - La Prière - La Foi - Réponse aux insulteurs - Réponses aux incrédules, athées et matérialistes - Appel au clergé.

"Dans cet ouvrage, l'auteur nous définit tout d'abord le spiritisme, puis il poursuit par l’examen de l’âme ou Esprit dans son union avec le corps au point de vue moral et matériel et à l’étude de ces deux principes. Il continue par la personnalité, l'existence, ainsi que les devoirs et les destinées. Il aborde ensuite la réincarnation puis la sanction des récompenses et des peines, la pluralité des globes habités, l’erraticité des Esprits, la mission du Christ et la charité et les devoirs de l’homme. Dans la deuxième partie, il explique les liens qui unissent l’âme avec le corps, le fluide universel et les phénomènes qui s’y rattachent. Il termine par la nécessité de cette révélation puis des anges et des démons et finalise avec les prédictions, la prière et la foi : "Le spiritisme, c'est la révélation de l’histoire de l’homme, dans ses rapports avec les divers éléments de la création ; c’est la justification de la place que lui a marquée le Créateur dans la chaîne des êtres ; c’est la psychologie éclairée." (Centre Spirite Lyonnais Alan Kardec, notice sur Michel Bonnamy et La Raison du Spiritisme).

BON EXEMPLAIRE.

VENDU

lundi 25 septembre 2017

Dubois de l'Isle. Un rêve d'écolier (1906). Tirage de tête (1/25 ex. sur Hollande). Exemplaire avec envoi autographe et corrections de l'auteur. Rare. Bel exemplaire.


M. E. DUBOIS DE L'ISLE.

UN RÊVE D’ÉCOLIER par M. E. Dubois De L'Isle. Poèmes, Fables-Apologues, dédié à l'Enseignement. 

Paris, Dujarric et Cie, 1906 [Institut Typographique à Coeuilly dans la Seine].

1 volume in-12 (19,5 x 13 cm) de 139 pages. Complet. Couverture d'origine conservée. Reliure demi-chagrin marron à nerfs. Très bon état.

ÉDITION ORIGINALE.

1 DES 25 EXEMPLAIRES SUR HOLLANDE.


Avec des annotations et corrections manuscrites de l'auteur. Envoi autographe de l'auteur "A Monsieur Danous, Maire du premier arrondissement de Paris, très respectueux hommage de l'auteur." Errata imprimé ajouté avec longue note manuscrite de l'auteur adressée au lecteur (mai 1906).


Numéroté N° 39 sur les 25 exemplaires sur papier de Hollande (numéroté de 26 à 50, 50 exemplaires numérotés au total dont 25 sur Japon). 1 illustration en frontispice + 1 hors-texte d'un écolier.

Rare ouvrage sorti des presses de l'Institut Typographique de Coeuilly (Seine) pendant la grande grève des ouvriers du livre, donc mal corrigé avant impression (voir notes manuscrites et corrections).


BEL EXEMPLAIRE DU RARE TIRAGE DE TÊTE.

Prix : 160 euros


dimanche 24 septembre 2017

Stanislas Jannet. Fourberies politiques (Auxerre, 1896). Rare brochure révolutionnaire en faveur de la Commune et des prolétaires. Socialisme et Anarchie.


Stanislas JANNET.

FOURBERIES POLITIQUES. Première et deuxième partie : POLITIQUE HISTORIQUE, 1789-1896. THIERS LE MISÉRABLE ET LA COMMUNE. Troisième partie : APERÇU POLITIQUE EN PROVINCE.

Auxerre, Imprimerie Albert Lanier, 1896

1 volume in-8 (19 x 13 cm), broché de 247 pages. Fragile couverture imprimée en bon état (petites déchirures sans gravité le long du dos et sur les bords), dos bien carré non fendu. Petite déchirure du papier en bordure de deux feuillets, sans manque. Exemplaire non coupé à l'exception des tout premiers feuillets. Papier ordinaire teinté.

ÉDITION ORIGINALE.

L'Avant-Propos est adressé par Stanislas Jannet à ses amis les Paysans et Ouvriers de la Bourgogne. Dans cet ouvrage l'auteur dénonce les méfaits de Thiers et l'échec programmé de la Commune. Je n'insisterai pas davantage, écrit-il, sur les causes de la défaite de la Commune et sur la coupable indifférence - afin de ne pas dire un plus gros mot - des départements pour ce mouvement de patriotisme indigné qui, s'il eût réussi, eût assuré à jamais à la France une République réformatrice, économe et honnête, et le bonheur de nos enfants.


On connait plusieurs opuscules donnés par Stanislas Jannet : La Comédie électorale dans l'Yonne, Imp. de A. Lanier, Auxerre, 1897, 19 p. ; Défectuosités sociales. Réorganisation de la souveraineté nationale, Imp. de A. Lanier, Auxerre, 1900, 31 p. ; L'Exploitation électorale : la souveraineté du peuple existe-t-elle ? Non ! puisque l'élu l'ayant usurpée devient le souverain, Imp. de A. Jacquin, Poligny, 1902, 48 p. ; Fourberies politiques [1re et 2e parties : « Politique historique, 1789-1896. Thiers le misérable et la Commune » ; 3e partie : « Aperçu politique en province »], Imp. de A. Lanier, Auxerre, 1896, 247 p. ; Le Mensonge électoral, s. éd., s.l., 1903, 32 p. ; Projet d'organisation sociale, Imp. de A. Lanier, (Auxerre), (1894), 8 p. ; La Révolution future sera le résultat de l'exploitation électorale et de toutes les exploitations, [Oudaille-Rémond], Paris, 1903, 32 p.

L'auteur se désigne lui-même dans l'Avant-propos comme orphelin de père et de mère dès l'âge de 12 ans et n'ayant pas dépassé le stade de l'école primaire de son village. Il s'est forgé ses idéaux politiques dans les livres de Rousseau, de Voltaire et d'Hugo. Travailleur (ouvrier) de par ses mains propres il est fier de n'avoir jamais occupé d'ouvriers sinon quand ses deux bras ne suffisaient pas à sa dure besogne. Nous avons retrouvé un Louis Stanislas Jannet natif du village de Branches (Yonne), né en 1839, marié en 1862 et divorcé en 1898. Il est désigné cultivateur, ce qui pourrait correspondre à notre auteur. Il aurait donc 57 ans au moment de la publication de cette brochure. Tout le volume ou presque est en rapport avec le département de l'Yonne et les mouvements politiques qui y sont liés.

Ce volume certainement tiré à petit nombre est devenu aujourd'hui pour ainsi dire introuvable.

TRÈS BON EXEMPLAIRE.

Prix : 150 euros


samedi 23 septembre 2017

Laszlo Barta. Rabelais. Gargantua. Superbe édition illustrée (1934). Magnifique reliure décorée exécutée par l'artiste-relieur-illustrateur. Exemplaire unique.


François RABELAIS. Laszlo BARTA (illustrateur, sculpteur, relieur).

GARGANTUA selon le texte de l'édition critique publiée par Abel Lefranc chez H. Champion. Quarante eaux-fortes de Barta.

Aux éditions de la Cigogne, Fontenay-aux-Roses, 1934

1 volume in-folio (33 x 26 cm) de 197-(6) pages. 40 eaux-fortes en noir dans le texte et hors-texte. Lettrines historiées gravées sur bois par l'artiste.

Reliure plein maroquin lie de vin, dos à dix nerfs réguliers, premier plat orné d'une plaquette d'ébène de Macassar sculptée par Barta (représentant le visage de Gargantua) soulignée par deux larges filets de maroquin chaudron à deux angles, tête dorée, non rogné, couverture illustrée d'une eau-forte conservée, doublure à encadrement de maroquin serti de filets à froid et d'un filet de maroquin caramel mosaïqué, centre des doublures et gardes de moire rouge, gardes de papier décoré fait main. Etui bordé (légèrement frotté). La reliure est l'oeuvre de l'artiste illustrateur Laszlo Barta, avec son certificat d'authenticité signé et daté (Paris, 1935) la désignant comme oeuvre unique qui ne sera pas refaite. Superbe exemplaire à l'état proche du neuf. Rousseurs éparses dans le volume, plus ou moins présentes selon les feuillets, mais jamais obsédantes.

TIRAGE A 218 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 160 SUR VÉLIN DE RIVES A LA FORME.


Laszlo Barta était peintre et mosaïste. Il est né en 1902 à Nagykoros en Hongrie et s'est fixé en France en 1926. Naturalisé français, il est mort en 1961. Il a conçu des décors et illustré plusieurs livres (Carmen, Gargantua, Femmes de Verlaine, etc.) pour bibliophiles. Bénézit indique d'après le témoignage de la veuve de l'artiste : « vu les circonstances après 1932 [...], il [L. Barta] avait jugé prudent, avec l'accord de son éditeur et vu sa situation d'apatride : Hongrois et Israélite, de substituer à son vrai nom le pseudonyme de Brutus, dès lors qu'il s'agissait d'ouvrages un peu spéciaux - érotiques - ornés pour la plupart de gouaches originales. » Laszlo Barta s'est également essayé à l'eau-forte pour illustrer quelques ouvrages de bibliophilie tel que celui que nous présentons.


Nous avons eu en main une reliure similaire avec plaquette d'ivoire sculptée par Barta pour les deux ouvrages érotiques Amies et Hombre de Paul Verlaine (tiré à 15 ex. seulement et tous uniques composés d'aquarelles originales toujours différentes selon les ex.).

La plaquette d'ébène très habilement sculptée par Barta confère à l'ensemble un charme et une unicité évidents.


Très belle édition illustrée par Barta du Gargantua de Rabelais. Le style des eaux-fortes est à rapprocher d'un Brueghel l'Ancien. Le comique et les personnages déformés gonflés jusqu'à l'excès sont tout à fait en accord avec le texte de Rabelais et l'époque à laquelle il a été écrit.


SUPERBE EXEMPLAIRE DE CE TRÈS BEAU LIVRE ILLUSTRÉ.

EXEMPLAIRE RELIÉ PAR L'ILLUSTRATEUR.

Prix : 3.800 euros


vendredi 22 septembre 2017

Marcel Brion. Laszlo Barta. La Reine Jeanne (1936) pour les Bibliophiles de Provence. 1 des 16 exemplaires de tête avec suite, estampes refusées et 5 gouaches originales pleine page. Superbe exemplaire.


Marcel BRION. Laszlo BARTA (illustrateur).

LA REINE JEANNE. Illustrations de Barta.

Société des Bibliophiles de Provence, 1936

1 fort volume grand in-4 (28,5 x 24 cm) de 266-(1) pages, avec 1 couverture illustrée à l'eau-forte, 33 eaux-fortes dont 17 hors-texte à pleine page et 16 vignettes à mi-page + 11 eaux-fortes refusées dont 6 hors-texte à pleine page et 5 vignettes à mi-page. Le volume est également illustré de plusieurs lettrines et culs-de-lampe gravés sur bois par l'artiste.

Reliure bradel de l'époque plein parchemin à petits rabats comportant 2 peintures originales par l'artiste (portraits non signés, dont celui de la Reine Jeanne), dos avec titre calligraphié en long (également par l'artiste). Le corps de la reliure a été réalisé par Ad. LAVAUX. 3 gouaches originales de l'artiste, non signées (portraits) reliées en tête du volume.



TIRAGE UNIQUE A 150 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 16 EXEMPLAIRES DE TÊTE CONTENANT :

- UNE SUITE A PART SUR CHINE DE TOUTES LES EAUX-FORTES (34).
- UNE SUITE A PART SUR CHINE DE 11 EAUX-FORTES REFUSÉES.

NOTRE EXEMPLAIRE EST PAR AILLEURS ENRICHI DE :

- DEUX GOUACHES ORIGINALES POUR LES PLATS DE LA RELIURE.
- TROIS GOUACHES ORIGINALES RELIÉES EN TÊTE DU VOLUME.

Au total 5 gouaches originales de l'artiste.



Cette édition originale de la Reine Jeanne a été offerte gracieusement par M. Marcel Brion de l'Académie de Marseille, aux Bibliophiles de Provence (neuvième ouvrage de cette société). Il a été publié sous la direction de M. H. Antomarchi et par les soins des Membres du Comité. Le texte a été composé en vieux romain corps 14 et imprimé par J. Vaucher et P. Bricage, maîtres imprimeurs à Paris. Les eaux-fortes de Barta, ont été tirées par E. Rigal, pressier en taille-douce à Fontenay-aux-Roses. Ce volume a été achevé d'imprimer le 28 décembre 1936.



Laszlo Barta était peintre et mosaïste. Il est né en 1902 à Nagykoros en Hongrie et s'est fixé en France en 1926. Naturalisé français, il est mort en 1961. Il a conçu des décors et illustré plusieurs livres (Carmen, Gargantua, Femmes de Verlaine, etc.) pour bibliophiles. Bénézit indique d'après le témoignage de la veuve de l'artiste : « vu les circonstances après 1932 [...], il [L. Barta] avait jugé prudent, avec l'accord de son éditeur et vu sa situation d'apatride : Hongrois et Israélite, de substituer à son vrai nom le pseudonyme de Brutus, dès lors qu'il s'agissait d'ouvrages un peu spéciaux - érotiques - ornés pour la plupart de gouaches originales. » Laszlo Barta s'est également essayé à l'eau-forte pour illustrer quelques ouvrages de bibliophilie tel que celui que nous présentons.

Née à Naples en 1326, Jeanne d'Anjou et de Sicile succède à 17 ans à son grand-père Robert le Sage sur le trône de Naples. Elle recueille par la même occasion les comtés de Provence et de Forcalquier (au nord de la Provence). Belle et intelligente, mais de mœurs légères, elle épouse peu après son cousin André de Hongrie. L'assassinat de ce dernier marque le début d'une incroyable tragédie à rebondissements. Narguant la rumeur, Jeanne 1ère se remarie peu après avec un autre cousin, Louis de Tarente, sans doute impliqué dans le meurtre. Le roi Louis de Hongrie, désireux de venger la mort de son frère, marche sur Naples avec son armée. Il a peint sur son étendard l'image de son frère tombant sous les coups des assassins ! Les Hongrois s'emparent de Naples et Jeanne ne peut rien faire d'autre que se réfugier auprès de ses sujets provençaux. Elle en profite pour se rendre à Avignon, auprès du pape Clément VI et obtient d'être disculpée du meurtre de son premier mari. En contrepartie, car on n'a rien sans rien, Jeanne cède Avignon au pape à titre définitif pour la somme de 80.000 florins. À nouveau veuve, la reine se remarie avec le roi de Majorque Jacques III en 1363. Comme elle a déjà 36 ans et aucun enfant, elle désigne son cousin Charles de Duras comme héritier. Et la voilà veuve une troisième fois ! Un condottiere, Othon de Brunswick, ose l'épouser malgré le sort qui s'acharne sur ses maris. Il est vrai que la couronne de Naples mérite que l'on prenne des risques. C'est aussi ce que pense Charles de Duras. Craignant que son héritage ne lui échappe, il s'allie avec le roi Louis 1er de Hongrie. Comme la papauté se divise par le Grand Schisme, Charles de Duras gagne le soutien du pape de Rome Urbain VI, lequel déclare la reine Jeanne hérétique et schismatique. Rien que ça ! Le souverain pontife délie ses sujets de leur serment de fidélité et, le 1er juin 1381, donne le royaume à Charles de Duras. Celui-ci s'en empare avec une armée hongroise et, pour couronner son triomphe, fait étrangler la reine le 22 mai 1382. (source : herodote.net).

Marcel Brion (1895-1984) a fait de cette vie extra-ordinaire un roman. Marcel Brion rentrera à l'Académie Française en 1964. Son oeuvre d'historien et d'historien de l'art est très conséquente.



SUPERBE EXEMPLAIRE DE CHOIX.

Prix : 1.800 euros


mercredi 20 septembre 2017

Ramier de La Raudière. L'Âge d'Or ou les Vertus Helvétiques. Ode dédiée aux généreux protecteurs des Belles-Lettres et aux Amis de l'Humanité (vers 1766). Rare impression d'Yverdon dans son superbe cartonnage de l'époque en papier d'Augsbourg.


[J. D. RAMIER DE LA RAUDIERE]

L'AGE D'OR OU LES VERTUS HELVÉTIQUES. ODE DÉDIÉE aux généreux protecteurs des Belles-Lettres et aux Amis de l'Humanité.

Imprimé aux dépens et pour le bénéfice de l'Auteur, par qui chaque exemplaire sera signé. S.d. (Yverdon, Suisse, vers 1766)

1 volume in-8 (20,6 x 12,1 cm) de 45 pages. Le premier feuillet qui compte dans la pagination est blanc.

Cartonnage plein papier de l'époque. Reliure sur ficelle entièrement recouverte d'un très joli papier de Augsbourg (Allemagne) doré à motifs floraux. Ensemble très frais. Cartonnage en superbe état. Infimes frottements. Petite perforation sans manque à 3 feuillets, sans atteinte au texte.

TRÈS RARE ÉDITION.


Contrairement à ce qui est annoncé au titre, notre exemplaire n'est pas signé par l'auteur. L'exemplaire de la bibliothèque cantonale de la ville de Lausanne est signé.

La base d'ornements typographiques (Bibliothèque cantonale Universitaire de Lausanne) indique que ce volume sort des presses de Fortuné-Barthélemy de Félice, à Yverdon, probablement en 1766.

Ce poème en vers à la gloire du peuple helvétique est précédé d'un Discours préliminaire qui occupe les pages 5 à 13, terminé par une Épître.

"Je le demande sans adulation. Est-il des peuples en Europe, et peut-être sur toute la terre qui méritent le plus d'être loué que ceux qui composent le Corps Helvétique ? En est-il, qui fassent mieux revivre les mœurs des premiers âges ; c'est-à-dire, de ce siècle heureux, appelé l'âge d'or ?" (extrait du Discours préliminaire).


On sait peu de chose sur l'auteur. Il était protestant, vécut à Tournai en Belgique et sa production littéraire fut marquée par la réflexion philosophique et des idées de fraternité et de tolérance. Il est l'auteur de quelques ouvrages publiés toujours à compte d'auteur : "Le Miroir des Vertus Legislatives" (1772), "L'Anti-Suicide ou le Suicide combattu par le courage et la vertu" (1777); "Le triomphe de l'Héroïsme. Ode à Monsieur l'Amiral Keppel" (1779). Il a aussi donné La Lyre protestante consacrée aux partisans de la bonne cause, aux vrais intéressés à la conservation de l'équilibre en Europe, aux sincères amis de la vérité, aux généreux protecteurs et restaurateurs des Arts, des Belles lettres et des Artistes (vers 1760 également), ouvrage qui n'a pas été distribué dans le commerce et qu'il adressait "sous enveloppe à des personnages puissants et considérés" (Barbier, II, 1339). Il doit en être de même de cette Ode. Notre exemplaire n'est pas signé, quelque chose l'en aura empêché ... Il se serait tué d'un coup de pistolet en 1784 à Aix-la-Chapelle. (Cf. Manuscrits français de la collection berlinoise, vol. 1, p. 282). Sa mort tragique volontaire est transcrite dans le moindre détail dans la Chronique scandaleuse (éd. 1791, tom. 2 p. 121 et suiv.). 


Localisation : aucun exemplaire au Catalogue Collectif des Bibliothèques de France (CCfr) ; La notice de la Bibliothèque Universitaire de Neuchâtel indique que ce poème a été publié avec la date de 1766 sans le Discours préliminaire (dans lequel il explique qu'on lui a fait reproche de publier ce poème par lui-même sans avoir fait appel à un éditeur). On en trouve quelques exemplaires dans les bibliothèques suisses.


BEL ET RARE EXEMPLAIRE EN ÉLÉGANT ET FRAGILE CARTONNAGE DE L'ÉPOQUE.

Prix : 900 euros


mardi 19 septembre 2017

Michel Baron. La Coquette et la Fausse Prude. Comédie (1718). Bel exemplaire relié à l'époque en plein parchemin. Peu commun.


BARON, Michel BOYRON dit.

LA COQUETTE ET LA FAUSSE PRUDE. COMÉDIE.

A Paris, Chez Pierre Ribou, 1718

1 volume in-12 (16,5 x 10 cm) de (2)-141 pages.

Reliure de l'époque plein parchemin souple. Titre à l'encre au dos (effacé) et repris à l'encre sur le premier plat (bien lisible dans une écriture de l'époque). Très bel état. Reliure très fraîche malgré un nerf apparent qui manque. Quelques rousseurs. Feuillets avec bords défectueux, sans atteinte au texte (d'origine).

NOUVELLE ÉDITION.



Bien qu'annoncée sur le titre avec Privilège du Roi notre volume n'en possède pas (tout comme les exemplaires que nous avons pu consulter dans les dépôts publics).

Michel Boyron, dit Michel Baron (1653-172) fut élève de Molière avant de jouer sur scène avec lui. Il interpréta des plus grands auteurs dramatiques du règne de Louis XIV (Pierre et Thomas Corneille, Racine, Regnard, etc.). Il était considéré par ses contemporains comme le meilleur acteur de sa génération, tant dans le genre comique que dans le genre tragique. Il a lui-même composé dix comédies en prose ou en vers, dont la plus célèbre, L'Homme à bonne fortune, a été régulièrement représentée jusqu'au milieu du XIXe siècle (Wikipédia).



"Baron mit tant de soin à cacher son âge pendant sa vie, qu'on ignore aujourd'hui l'âge qu'il avoit au moment de sa mort. Baron ne fut pas seulement un grand comédien ; il est aussi connu comme auteur ; malheureusement on lui contesta la propriété de ses meilleurs ouvrages : est-ce à tort ou à raison ? la question est encore restée indécise." (Notice par Picard pour les Oeuvres de Molière, vol. 1. p. XXVIII).

La Coquette et la Fausse prude est inspirée des comédies de Molière. Cette comédie en cinq actes et en prose a été représentée pour la première fois au Théâtre-Français le 28 décembre 1686 et imprimée pour la première fois l’année suivante à Paris chez Thomas Guillain. Elle sera encore réimprimée en 1694. Malgré ces réimpressions, cette pièce de Baron se trouve difficilement aujourd'hui. La liste des acteurs se trouve imprimée au verso du titre dans l'édition de 1718.



"La Coquette et la Fausse prude est un titre sans mystère : la coquetterie est donnée d’emblée comme trait distinctif des principaux personnages féminins de la pièce. Toutefois, si le comportement de Cidalise, la coquette, est aisément identifiable, celui de Céphise, la fausse prude, ne l’est pas puisqu’elle le cache, hypocritement, sous le masque du moralisme. Mais Cidalise, jeune veuve capricieuse, ne tarde pas à découvrir le jeu de Céphise, sa tante, qui est tombée amoureuse d’Éraste, son amant. C’est pourquoi elle décide d’élaborer un plan pour la démasquer aux yeux de Damis, son oncle. Ce dernier, oncle et mari, représente l’autorité, sans jamais l’incarner : il n’admet pas le train de vie de sa nièce et voudrait qu’elle se marie mais se heurte à la volonté de sa nièce. L’image donnée par le personnage de Cidalise comporte plusieurs facettes. D’un côté, nous trouvons la jeune fille rebelle à toute forme d’autorité. De l’autre, une femme coquette qui, par caprice et/ou par vanité, joue de plusieurs amants, mais aussi une femme d’intrigue qui, par opportunisme, profite, à condition qu’il soit riche ou influent, de la dépendance de l’amoureux du moment. Très habilement, elle contrôle les différentes situations, qu’elle parvient toujours à retourner en sa faveur, et manipule tous les personnages. Damis et Céphise qu’elle trompe aisément, un conseiller et un financier dont elle se sert pour gagner un procès, et enfin Éraste dont elle est vraisemblablement amoureuse. Bien qu’au bout du compte Cidalise arrache le consentement à son mariage avec Éraste et qu’ainsi la comédie se termine comme le veut la tradition, on ne saurait affirmer que l’ordre soit exactement rétabli car la coquette ne subit aucune sanction – sans que son comportement soit pour autant légitimé –, tandis que sur la fausse prude s’abat la colère du mari, qui a découvert une lettre à Éraste écrite en réalité par Cidalise." (Un petit cercle de femmes jouant sur scène par Barbara Sommovigo, Université de Pise, pp. 131-143, in Littératures Classiques, 2005/3, n°58).

"Gardez-vous bien, madame, de rien précipiter là dessus. Vertu de ma vie ! ce ne sont point ici des bagatelles. Vous iriez prendre quelque brutal de provincial, peut-être, qui nous taillerait de la besogne. Eh ! ne vous mariez point, madame, sans avoir bien examiné celui que vous choisirez. Brutal pour brutal, j’aime mieux un oncle qu’un mari." (Acte I, Scène IV, Marton, femme de chambre de Cidalise)


Provenance : signature ex libris DEVAUX répétée sur le titre et la première page.

BEL EXEMPLAIRE EN CONDITION D’ÉPOQUE.

VENDU