lundi 13 août 2018

David de St-Georges. Histoire des Druides et particulièrement de ceux de la Calédonie (Ecosse). Recherches sur les Antiquités celtiques et romaines des arrondissement de Poligny et de St-Claude (Jura). Mémoire sur les tourbières du Jura.


M. Smith. David de St-Georges.

Histoire des Druides, et particulièrement de ceux de la Calédonie [Ecosse], d'après M. Smith, suivie de Recherches sur les Antiquités Celtiques et Romaines des arrondissements de Poligny et de St-Claude, et d'un Mémoire sur les Tourbières du Jura, par M. David de St-Georges, avocat, ancien Conseiller au grand Conseil.

Arbois, de l'imprimerie d'Auguste Javel, 1845 [i.e. 1808]

1 volume in-8 (22 x 13,5 cm), broché de (2)-131, 46 et 30 pages. Brochure usagée, dos cassé, non rogné, exemplaire à relier. Couverture jaune imprimée dont le premier plat est sali mais en assez bon état (petit manque angulaire), deuxième plat de couverture en grande partie manquant (texte imprimé avec perte de lettres). Intérieur très frais, imprimé sur beau papier chiffon (1808) à l'exception des pages de faux-titre et titre ainsi que les 2 derniers feuillets du premier ouvrage (pp. 129-131).


Edition originale.

Le texte imprimé en quatrième de couverture précise les conditions d'impression de ce  curieux volume : L'impression de ces trois opuscules remonte à l'année 1808, comme le lecteur peut en juger par la forme des caractères et la qualité du papier. La mort de l'auteur (1809), et d'autres circonstances encore, ont empêché qu'ils fussent terminés et publiés  à cette époque ; livrés en feuilles aux héritiers de M. David de St-Georges, les exemplaires, quoique impatiemment attendus par les savants et annoncés par les journaux du temps, sont restés renfermés jusqu'à ce jour. Nous venons d'en terminer l'impression, et nous les livrons au public, assurés qu'ils recevront aujourd'hui l'accueil qui leur était réservé pendant la vie de l'auteur. Ces ouvrages, en effet, n'ont rien perdu de leur intérêt.

Le premier mémoire et le plus important, relatif à l'histoire des Druides tient en 130 pages. Les pages 117 à 131 contiennent d'intéressantes notes historiques. L'ouvrage se compose de cinq chapitres : De l'institution des druides, et de leurs différents ordres - Des druides considérés comme prêtres ; examen de leur doctrine et de leur culte - Des druides considérés comme magistrats ; aperçu de leurs lois, et de leur manière de les mettre à exécution - De la philosophie des druides - Des druides considérés comme médecins. C'est M. David de St-Georges traduit cette étude d'après le texte anglais de M. Smith, resté en manuscrit, éditeur des poèmes d'Ossian.


Le deuxième mémoire par M. de St-Georges tient en 46 pages et traite des antiquités de Poligny, Arbois, Salins et Saint-Claude.

Enfin, le troisième mémoire (30 pages), du même auteur, traite des tourbières et de la tourbe dans les montagnes du jura, arrondissement de Saint-Claude et de Poligny.

Jean-Joseph Alexis David de Saint-Georges est né en 1759 à Saint-Claude, Jura, en Franche-Comté et est mort le 30 mars 1809 à Arbois. David de Saint-Georges était conseiller au Grand Conseil, avocat au barreau d'Arbois et membre de l'Académie celtique. Après avoir terminé son cours de droit, il devint avocat et acquit une charge de conseiller au Grand Conseil. Il s'intéressait à l'histoire naturelle, et il se disposait à publier une flore des montagnes du Jura, lorsque la Révolution l'obligea de se réfugier en Allemagne et en Suisse au château d'Arnex sur Orbe. Ses travaux prirent alors un autre cours. En lisant le Monde primitif de Court de Gébelin, il conçut l'espoir de retrouver la filiation des langues depuis le berceau du genre humain. Après s'être familiarisé avec les différents idiomes asiatiques et européens qu'il analysa et compara entre eux, il s'occupait de mettre en ordre et de rédiger ses observations, lorsqu'il mourut âgé de 50 ans. Charles Nodier, son ami, à qui il avait légué son travail, continua ses recherches, et en donna le plan abrégé sous le titre de Prolégomènes de l'archéologie


Impression locale à petit nombre devenue rare.

Exemplaire à relier, non rogné, très propre et frais intérieurement.

Prix : 240 euros