mardi 6 septembre 2022

Les Commentaires sur la Guerre des Gaules de Jules César. Edition latine de la collection des Variorum (1713). C. JULII CAESARIS Quae extant omnia Cum Animadversionibus integris DION. VOSSII, J. DAVISII Coll. Regin. Cantab. Socii, Aliorumque variis notis. Ut & qui vocatur JULIUS CELSIUS de Vita et Rebus Gestis C. JULII CAESARIS, Ex Museo JOANNIS GEORGII GRAEVII. Superbe exemplaire parfaitement relié par David vers 1880.


[C. JULII CAESARIS - Jule César] Hirtius - Scaliger - Celse - Graevius - etc.

C. JULII CAESARIS Quae extant omnia Cum Animadversionibus integris DION. VOSSII, J. DAVISII Coll. Regin. Cantab. Socii, Aliorumque variis notis. Ut & qui vocatur JULIUS CELSIUS de Vita et Rebus Gestis C. JULII CAESARIS, Ex Museo JOANNIS GEORGII GRAEVII.

Lugduni Batavorum, Apud Vid. C. Boutesteyn & S. Luchtmans, Delphis, Apud Adrianum Beman. MDCCXIII. [Leyde, 1713]

2 tomes reliés en 1 fort volume in-8 (20 x 13 cm) de (16)-603-(4)-[604 à 862]-(50)-(2)-224 pages. 1 frontispice, 1 portrait, 11 planches dont 5 dépliantes et 3 cartes dépliantes. Collationné complet.

Reliure plein maroquin vert sombre, dos à nerfs richement orné aux petits fers dorés, plats ornés d'un encadrement doré à la Du Seuil, double-filet doré sur les coupes, dentelle dorée en encadrement intérieur des plats, doublures et gardes de papier peigne, tranches dorées sur marbrures (reliure signée DAVID, vers 1880). Exemplaire parfaitement conservé.

"Edition recherchée pour la collection Variorum" (Brunet I, 1456).

L'iconographie de cette édition comprend 1 frontispice gravé d'après Bernard Picard (daté 1712), 1 portrait en médaillon de Jules César, 1 carte dépliante (Gallia vetus - ancienne Gaule), 1 carte dépliante (Tabula geographica), 1 plan dépliant (Castra Caesaris & Ariovisti), 1 figure dépliante (Pont sur le Rhin), 1, planche (les animaux), 1 planche (Avaricum), 1 planche (Muri Vegetiani - Muri Gallicani), 1 planche dépliante (Alésia), 1 planche (Uxellodunum), 1 planche (Massilia), 1 planche (A. Musculus Caesaris), 1 planche dépliante (Pompejus Dyrrachio interclusus à Caesare), 1 planche dépliante (Urbs Alexandria), 1 carte dépliante (Espagne), soit un ensemble de 11 figures dont 5 dépliantes et 3 cartes. Texte en latin.

Ce corpus contient le célèbre De Bello Gallico (La Guerre des Gaules) écrite par Jules César. Les sept premiers livres sont écrits par César pendant la campagne militaire depuis 58 av. J.-C. et sont publiés à Rome par deux ou trois, puis rassemblés en trois mois après la reddition d'Alésia vers 52-51 av. J.-C. Le huitième livre est écrit plus tard par Aulus Hirtius, qui y décrit les derniers combats de 51 av. J.-C. et la situation en Gaule en 50 av. J.-C. 








L'intention avouée de César est, selon Aulus Hirtius, de « fournir des documents aux historiens sur des événements si considérablesa ». Cette œuvre n'est pas un ouvrage d'histoire traditionnel mais appartient au genre des Commentarii, recueil de notes brutes (commentarius) prises sur le terrain et destinées à servir de source, d'où l'organisation chronologique des huit livres, leur aspect factuel et leur style concis. L'ouvrage, écrit à la troisième personne, ne fournit aucune indication directe sur les opinions, pensées et jugements de César. Ses adjoints joignent des descriptions ethnographiques ou géographiques tirées d'auteurs grecs, et trient les données factuelles (notes dictées, lettres, rapports aux Sénat) rassemblées durant la guerre. César n'a ensuite plus qu'à rédiger la version définitive.

Dès sa publication, l'ouvrage est jugé comme un chef-d'œuvre littéraire. Cicéron admire ces « Commentaires (…) nus, simples, élégants, dépouillés (…) de tout ornement oratoire », et affirme qu'« en se proposant de fournir des matériaux où puiseraient ceux qui voudraient écrire l'histoire (…) [César] a ôté l'envie d'écrire, car il n'y a rien de plus agréable dans l'histoire qu'une brièveté pure et lumineuse ».







Ces commentaires sont la seule source de première main disponible ; les textes de Tite-Live sont perdus, et aucun autre ouvrage contemporain conservé n'évoque le sujet. Leur auteur étant le principal protagoniste de la conquête, leur fiabilité a souvent été mise en doute.

La valeur factuelle de l'ouvrage est reconnue, et les spécialistes de l'Antiquité considèrent que César n'aurait pu déformer beaucoup la réalité, étant donnée la multiplicité des sources d'information dont disposaient ses contemporains (notamment par ses lieutenants lors de la campagne, choisis par le Sénat, parfois opposants à César sur la scène politique, tel Titus Labienus, qui sera son pire adversaire pendant la guerre civile qui s'ensuit).

On trouve à la suite des Commentaires sur la Guerre des Gaules, les Commentaires sur la Guerre civile (Livres I à III). Le deuxième tome contient les Commentaires sur le De Bello Alexandrino, sur le De Bello Africano, sur le De Bello Hispaniensi, puis se trouvent des Fragments de Jules César, une nomenclature géographique, Josephi Scaligeri Notitia Galliae, de copieux index des choses mémorables dans le Guerre des Gaules, enfin, avec une pagination séparée Julii Celsi Commentarii de Vita Julii Caesaris (Commentaires sur la vie de Jules César par Jules Celse).

Provenance : des bibliothèques Georges-Emmanuel Lang et Jacques Laget (avec ex libris).

Superbe exemplaire de cette édition latine ancienne Variorum des Commentaires de César.

Prix : 2.500 euros