mercredi 4 juillet 2018

Pierre Roussel. Système physique et moral de la femme, suivi du Système physique et moral de l'homme, et d'un fragment sur la sensibilité (1813). Bel exemplaire avec les figures en couleurs. Supra-libris "Azélie Legendre".


Pierre Roussel. J.-L. Alibert.

Système physique et moral de la femme, suivi du Système physique et moral de l'homme, et d'un fragment sur la sensibilité, par Roussel, précédé de l’Éloge historique de l'Auteur par J.-L. Alibert, Médecin de l'Hôpital Saint-Louis et du Lycée Napoléon. Sixième édition, ornée de deux gravures, et augmentée, 1° d'une Notice sur Mme Helvétius ; 2° d'une Note sur les Sympathies ; de doutes historiques sur Sapho, pièces qui n'avaient pas encore été réunies.

A Paris, chez Caille et Ravier, 1813

1 volume in-8 (21 x 13 cm) de LX-410 pages. Frontispice et deux gravures rehaussées à l'époque en couleurs (aquarelle).


Reliure de l'époque plein veau raciné, dos lisse orné, roulette dorée en encadrement des plats, tranches dorées, supra libris doré "Azélie Legendre". Reliure légèrement frottée, deux coins usés, cachets et tampons à l'encre violette sur le faux-titre. Intérieur assez frais malgré quelques rousseurs et salissures. Les trois gravures ici exceptionnellement mises en couleurs sont superbes.


Ouvrage paru pour la première fois en 1775 (partie consacrée à la femme uniquement) et devenu depuis un bestseller du genre. La première partie et la deuxième partie contient ce qui traite des différences générales qui distinguent les deux sexes : idée générale, des parties solides qui servent de base au corps de la femme, parties sensibles, fluides du corps de la femme, tempérament propre, altérations du corps et du tempérament de la femme, des organes de la génération, du flux périodique et menstruel chez la femme, de l'imagination de la mère sur l'enfant, de la grossesse, de l'accouchement, de l'allaitement. Le Système physique et moral de l'homme est construit sur le même plan que celui de la femme.


Pierre Roussel (1742-1802), né à Dax et mort à Châteaudun, était médecin et journaliste. L'auteur eut une approche différente du corps et de l'esprit de la femme dans un siècle qui ne laissait encore aucune place à la psychophysiologie. Evidemment la plupart des considérations avancées par Roussel sont aujourd'hui largement dépassées mais elles marquent néanmoins une avancée dans la compréhension du sujet.


"Si la force est essentielle à l'homme, il semble qu'une certaine faiblesse concoure a la perfection de la Femme. Cela est encore plus vrai au moral qu'au physique : la résistance irrite le premier ; l'autre, en cédant, ajoute l'apparence d'une vertu à l'ascendant naturel de ses charmes, et fait par là disparaître la supériorité que la force donne a l'homme." (extrait).

Bel exemplaire avec les gravures coloriées (rare) provenant de la bibliothèque d'une femme.

Prix : 280 euros