jeudi 12 janvier 2017

La Guerre de Sept Ans : The Operations of the allied army, under the command of his serene highness Prince Ferdinand, Duke of Brunswic and Luneberg, during the greatest part of six campaigns, beginning in the year 1757 and ending in the year 1762. Très rare.


[HOTHAM, Sir Charles]

THE OPERATIONS OF THE ALLIED ARMY, UNDER THE COMMAND OF HIS SERENE HIGHNESS PRINCE FERDINAND, DUKE OF BRUNSWIC AND LUNEBERG, during the greatest Part of SIX CAMPAIGNS, beginning in the year 1757, and ending in the Year 1762. By an officer, who served in the British Forces. Illustrated with Maps and Plans.

London, Printed for T. Jefferys, Geographer to the King, M. DCC.LXIV. [1764]

1 volume in-4 (25,5 x 21 cm) de 2 feuillets non chiffrés (titre et Advertisement by the Publisher placement des cartes et errata), 288 pages chiffrées (erreur de pagination) et 10 feuillets non chiffrés d'index topographique. 12 cartes et plans dépliants (sur 13 - la carte de la bataille de Minden a été arrachée). Une grande carte est déchirée coupée en deux morceaux. Petites déchirures à quelques cartes (plis, bords). La plupart des cartes sont de grande dimension (notamment les 4 cartes reliés à la fin du volume).

Reliure de l'époque plein veau brun, dos orné de fleurons dorés (reliure anglaise) usagée. Le premier plat est presque détaché, le deuxième plat se détache, manque aux coiffes et aux coins, l'intérieur du volume est frais avec quelques rousseurs sans gravité.



FIRST PRINTING. ÉDITION ORIGINALE.

Provenance : George S. Bailey, 1843 et L. George P. Bailey (ex libris manuscrit répété et calligraphié avec note autographe). A noter également 3 petites notes manuscrites en anglais et signées B. H. (écrites par quelqu'un qui a pris part aux batailles).

Cet important ouvrage, des plus rares, contient le récit militaire des six campagnes menées par le Duc Ferdinand, de 1758 à 1762. Batailles de Crevelt, Bergen, Minden, Warburg, Vellinghausen, Wilhelmstall, Hesse, etc.

Ferdinand (12 janvier 1721, Brunswick – 3 juillet 1792), duc de Brunswick-Lunebourg, général prussien, fils de Ferdinand Albert II de Brunswick-Wolfenbüttel, duc de Brunswick-Bevern, Brunswick-Lüneburg et Brunswick-Wolfenbüttel et d'Antoinette de Brunswick-Wolfenbüttel. Il servit d'abord sous Frédéric le Grand, roi de Prusse, puis commanda pour George II les troupes britanniques et hanovriennes dans la guerre de Sept Ans, 1757, s'empara de Minden et chassa les Français de la Hesse-Cassel (1762). Il quitta le service à la paix (1763), et se consacre le reste de sa vie à la franc-maçonnerie, il est Grand maître au sein de la Stricte observance templière) et à des pratiques théosophiques. Il est également maître maçon au sein des Frères asiatiques et membre des Illuminés de Bavière sous le nom de Aaron, affilié en 1783. Le savoisien Joseph de Maistre publie en 1782 le Mémoire au duc de Brunswick à l'occasion du convent maçonnique de Wilhelmsbad que doit présider le duc Ferdinand de Brunswick-Lunebourg. Il a laissé des Mémoires, publiés seulement en 1858 à Leipzig par Ernst Julius Georg von dem Knesebeck. (source Wikipédia).



L'auteur de cette compilation de l'historique très détaillée des campagnes militaires du Duc Ferdinand entre 1757 et 1762 est Sir Charles Hotham (1729-1794). Sir Charles Hotham-Thompson, 8th Baronet. General Sir Charles Hotham-Thompson, 8th Baronet (18 June 1729 – 25 January 1794) was a British Army officer and Member of Parliament. He was the eldest son of Sir Beaumont Hotham, 7th Bt., of Beverley, in the East Riding of Yorkshire. He was educated at Westminster School (1741–5) and studied law at the Middle Temple (1742). He was commissioned into the Army as an ensign in the 1st Foot Guards in 1746. He served with regiment in Flanders, where he took part in the Battle of Lauffeld in 1747 and was appointed aide-de-camp to the Earl of Albemarle, commander of the British forces in the Low Countries. During the Seven Years' War (1754–63) he was firstly aide-de-camp to Lord Ligonier and then adjutant to the British forces fighting on the continent. He was promoted to colonel in 1762 and given the colonelcy of the 63rd (West Suffolk) Regiment of Foot in 1765. From 1761 to 1768 he was also the Member of Parliament for St Ives and in 1763 was made a Groom of the Bedchamber. In 1768 he transferred as colonel to the 15th Regiment of Foot and retired to Yorkshire, where he succeeded his father in 1771 to the baronetcy and his estate near Beverley. He took the additional name of Thompson on inheriting the Thompson estates in Yorkshire from his wife's family in 1772 (reverting to Hotham in 1787) and commissioned Thomas Atkinson of York to rebuild Dalton Hall between 1771 and 1775. He was knighted KB in 1772. Promoted Major-General in 1772, he retired from the Army in 1775, was gazetted full general (as Sir Charles Thompson, Bt) in 1793 and died at Dalton Hall in 1794. He had married Lady Dorothy Hobart, the daughter of John Hobart, 1st Earl of Buckinghamshire, and had one daughter. He was succeeded as baronet by his brother Sir John Hotham, 9th Baronet (source Wikipédia).



La carte qui manque a notre volume, celle de la bataille de Minden, correspond à l'une des plus importantes défaites de l'armée française. La bataille de Minden, épisode décisif de la guerre de Sept Ans, s'est déroulée le 1er août 1759 aux portes de la place de Minden en Rhénanie-Westphalie. Les armées britanniques et leurs alliés, le Brunswick-Lunebourg (ou Hanovre) et le Royaume de Prusse, vainquirent la France et ses alliés, dont le duché de Saxe. La série de défaites infligées à la France au cours de la guerre, qui culmina avec la confrontation de Minden, ternit sérieusement l’hégémonie des Bourbon en Europe. Les conséquences immédiates de cette bataille furent la conquête des colonies françaises d’outre-mer en Amérique et aux Indes par la Grande-Bretagne qui, par une tactique remarquable de combat naval, parvint à s'assurer pour le reste du siècle la suprématie maritime et coloniale. (souce Wikipédia). L'arrachage de cette carte précisément pourrait s'expliquer si ce volume a été dans les mains d'un français ...

OUVRAGE FORT RARE ET SOURCE DE PREMIÈRE IMPORTANCE POUR L'HISTORIQUE DE CES BATAILLES.

OUVRAGE ACTUELLEMENT INTROUVABLE SUR LE MARCHÉ.

Prix : 2.500 euros