lundi 22 mai 2017

Principi di Meccanica (1759. Manuscrit en italien. Possible copie d'un des premiers cours de Lagrange à l'école d'artillerie de Turin (Italie). Bel exemplaire.


[BARELLA ? Non identifié (copiste probable) - LAGRANGE, Joseph-Louis ? (auteur)]

[MANUSCRIT EN ITALIEN]. PRINCIPI DI MECCANICA [PRINCIPES DE MÉCANIQUE]. 1759.

[probablement près de Brescia ?], 1756-1759

1 volume in-folio (34 x 24,5 cm) de 235 pages chiffrées à l'exception de la page de titre qui compte pour la page 1. La page de titre est dessinée (dessin au lavis rocaille) et calligraphiée. Au bas ç gauche de la page de titre on peut lire à la plume Barella, en bas au centre "1756. 30 Xbre. On lit ce même nom : Barella en haut à gauche de la garde blanche collée au verso du premier plat. Nombreuses figures à la plume dans le texte.

Reliure plein parchemin à l'imitation, dos à nerfs muet. Excellent état de l'ensemble. Belle écriture bien lisible. Le texte est en italien tandis qu'on trouve quelques titres de chapitres repris en marge d'une autre plume, en français cette fois.








Le manuscrit est divisé en 2 parties. La première partie s'intitule Nozioni preliminari riguardanti la natura del movimento, e le sue principali spezie (nature du mouvement des principales espèces). La deuxième partie s'intitule Della Meccanica (de la Mécanique). Au début on trouve sur deux feuillets titrés du titre principal Principii di Meccanica, un Objet de la Mécanique, les Divisions de la Mécanique, une Histoire de la Mécanique.







Sous toute réserve, il pourrait s'agir d'une copie d'un cours de Joseph-Louis Lagrange (1736-1813) lorsqu'il était professeur à l’école d’artillerie de Turin où il fut nommé en 1755 à l'âge de 19 ans. Ce qui nous fait penser qu'il pourrait s'agir d'une copie d'un des premiers cours de mécanique de Lagrange est le fait que Lagrange n'est jamais cité dans l'intégralité du manuscrit et que les titres des chapitres correspondent aux différents points de la mécanique étudiés et résolus par Lagrange.

La Mécanique analytique de Lagrange n'a été publiée qu'en 1788, sans figures, celles-ci rendues inutiles par l'emploi en tous cas de formules algébriques.

A partir de la page 177 notre manuscrit traite des Machines (poulie, engrenage, levier, treuil, roue dentée, vis, etc.).







En résumé, nous vendons ce manuscrit de Mécanique pour ce que nous savons avec certitude, c'est à dire qu'il a été rédigé entre 1756 et 1759, probablement achevé en 1759, en Italie du nord (proche de Brescia ou Turin). il est rédigé en italien, comporte très peu de ratures et est agrémenté de nombreuses figures (précises). Il est complet.

L'attribution du texte à Lagrange mérite d'être vérifiée et n'influe ici en rien sur le prix proposé. Ce manuscrit est vendu pour ce qu'il est, c'est à dire une copie anonyme en italien d'un traité complet de Mécanique en deux parties du milieu du XVIIIe siècle.





Nous n'avons retrouvé aucun imprimé au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle reprenant ce texte en italien, ni aucune traduction en français.

BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 6.500 euros



Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/