mercredi 3 mai 2017

Barbey d'Aurevilly, Du Dandysme et de G. Brummell (1861). Seconde édition publiée par Poulet-Malassis. Bel exemplaire relié par Stroobants.


BARBEY D'AUREVILLY, Jules.

DU DANDYSME ET DE G. BRUMMELL par J. Barbey d'Aurevilly.

Paris, Poulet-Malassis, 1861 [Imprimerie Poupart-Davyl, Paris]

1 volume in-12 (16 x 9,5 cm) de 2 feuillets non chiffrés (faux-titre et titre), XVI pp. de Dédicace et Préface, 169 pages.

Reliure légèrement postérieure (fin XIXe siècle) signée STROOBANTS. Demi-chagrin citron, dos à nerfs janséniste, pièce de titre dorée, relié sur brochure, non rogné, les deux plats de couverture et le dos du brochage d'origine ont été conservés, en très bon état. Reliure en bel état, dos légèrement assombri. Intérieur frais, pratiquement sans rousseurs. Beau papier vélin satiné. La couverture porte la date de 1862.

SECONDE ÉDITION EN PARTIE ORIGINALE.



Ce célèbre texte du Connétable des Lettres a paru pour la première fois hors commerce en 1845 chez Mancel à Caen. Les bibliographes indiquent faussement un tirage très réduit (250 exemplaires et non 30 exemplaires comme le plus souvent indiqué) pour la première édition. Cette seconde édition contient une nouvelle préface. Elle a été tirée à 1.000 exemplaires plus 6 exemplaire sur vergé.



George Bryan Brummell, dit « Beau Brummell », né le 7 juin 1778 à Londres et mort le 30 mars 1840 à Caen, est un pionnier du dandysme britannique durant la Régence anglaise. Il inspira à Barbey d’Aurevilly son essai philosophique Du dandysme et de George Brummell où il écrit, en 1845, que sa grandeur était « fondée sur rien du tout ». Barbey l'auteur sulfureux des Diaboliques définit, avant Baudelaire, le dandysme. Mêlant références historiques et détails anecdotiques, il dresse le portrait d'un homme qui soumit à son goût, pendant vingt ans, la high class londonienne. Brummell, arbitre suprême de l'élégance, fut admiré tant par le futur roi George IV que par le poète Lord Byron. Jusqu'au jour où, criblé de dettes, il dut s'exiler en France. Loin de sa cour, Brummell connut vite la déchéance. Ruiné, malade, il séjourna en prison, puis à l'hospice où il mourut dément. L'ouvrage est dédié à César Daly, ami de Barbey d'Aurevilly. (source Wikipédia).



Cette nouvelle édition sera sujet de discorde : Barbey avait proposé à son ami Trébutien, le 2 juillet 1858, de faire réimprimer le Brummell chez Poulet-Malassis (...) : « si vous m'autorisez à traiter avec le Poulet au citron. Nous partagerons en frères, ce qu'il donnera du Brummell et de sa réimpression ». Or Trebutien abhorre Poulet-Malassis : « un socialiste de la pire espèce [...], il fut rédacteur d'un des journaux les plus ignobles de l'époque [...]. Il a fondé à Paris une librairie où il réédite toutes les impuretés et les impiétés du 18ème siècle ». (Piré Jean-Luc In: Hors-série des Annales de Normandie. G.S. Trebutien [Préface par J.-Cl. Polet ] 1985. pp. 3-198.).

BEL EXEMPLAIRE.

Prix : 650 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/