lundi 6 mars 2017

Lettre et Rapport de M. Necker Premier Ministre des Finances du Royaume de France en 1789.


NECKER, Jacques.

LETTRE ET RAPPORT DE M. NECKER, PREMIER MINISTRE DES FINANCES.

A Paris, Chez Baudouin, Imprimeur de l'Assemblée Nationale, 1789

1 plaquette in-8 (21,5 x 14 cm) de 21 pages, décousues (piqûres dans la marge). Très bon état.

Ce document imprimé contient la Lettre de Necker alors Premier Ministre des Finances adressée à M. le Président de l'Assemblée Nationale datée de Versailles, le 11 septembre 1789, ainsi que le Rapport du même fait au Roi, dans son Conseil.

Dès le 16 juillet 1789, Louis XVI doit se résoudre à rappeler une nouvelle fois Necker (troisième ministère Necker). Celui-ci prend alors le titre de Premier ministre des finances. Rapidement, il s’oppose à l’Assemblée constituante, en particulier à Mirabeau. Les députés refusent les propositions financières de Necker, fondées sur ses méthodes traditionnelles d’anticipations et d’emprunts, tandis que Necker s’oppose au financement du déficit par l’émission d’assignats. Necker démissionne le 4 septembre 1790. Il se retire en Suisse en meurt en 1804 où il poursuit l’écriture de plusieurs ouvrages, dont les Réflexions philosophiques sur l'égalité, écrites en 1793, au moment de la Terreur, mais qui ne furent publiées qu'en 1820.

"Le bien de l'Etat exigera plus d'une fois que le gouvernement , éclairé par des lumières particulières , par des lumières dues à l'expérience de l'administration , suspende , du moins pour un temps, l'exécution des lois qui auront été délibérées avec rapidité ; de celles qui seraient emportées par un mouvement passager de l'opinion publique ; de celles enfin qui n’auraient pas été méditées avec cette lenteur et cette maturité de réflexion dont les grandes affaires ont un besoin absolu." (extrait).

JOLI DOCUMENT.

Prix : 120 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/