jeudi 2 février 2017

Les Saisons et les Mois par Stéphen Liégeard (1899). Exemplaire de dédicace offert par l'auteur à son épouse Mathilde (1 des 12 exemplaires sur Japon). Superbe reliure en maroquin de Petrus Ruban avec chiffre mosaïqué. Émouvante relique.


LIÉGEARD, Stephen. - AVRIL, Paul (illustrateur).

LES SAISONS ET LES MOIS. Sonnets ornés de cinquante eaux-fortes par Paul Avril et d'un portrait de l'auteur gravé par Focillon.

Paris, Ancienne Maison Quantin, 1899 [Imprimeries Réunies Motteroz]

1 volume in-4 (28,5 x 20,5 cm) de 56 feuillets non chiffrés y compris les gravures hors-texte. 50 eaux-fortes dans le texte (34) et hors-texte (16).

Reliure de l'époque plein maroquin olive, dos à nerfs, filets à froid, chiffre mosaïqué à l'angle supérieur du premier plat (ML pour Mathilde Liégeard, épouse de l'auteur), encadrement intérieur du même maroquin avec feuillages mosaïqués dans les angles, filets à froid, doublure de soie brochée rose et or, tranches dorées, couvertures conservées (reliure signée P. RUBAN 1902). Exemplaire en excellent état, dos uniformément passé devenu marron.



ÉDITION ORIGINALE.

TIRAGE A 312 EXEMPLAIRES.

CELUI-CI, 1 DES 12 EXEMPLAIRES DE TÊTE SUR PAPIER IMPÉRIAL DU JAPON.

EXEMPLAIRE DE DÉDICACE OFFERT PAR L'AUTEUR A SON ÉPOUSE MATHILDE LIÉGEARD ET PORTANT LE N°1.

Long envoi autographe de l'auteur à son épouse : "A ma chère Mathilde. Ce premier exemplaire d'une bleuette qu'elle a vu naître ; Puissent les saisons et les mois de la vie lui être aussi doux que le sentiment de profonde affection dont j'accompagne cet humble hommage ! [signé] Stéphen Liégeard. Brochon, 1er janvier 1900."



Ce joli recueil de poésies bucoliques où la nature est magnifiée tout autant que le nom de Dieu, donne à Stéphen Liégeard d'utiliser les talents de Paul Avril, précis, méticuleux, presque froid diront certains, mais toujours enchanteur lorsqu'il s'agit de nous exposer la vie des angelots et autres scènes animées toujours avec grâce. Stéphen Liégeard n'a pu s'empêcher de demander à l'artiste de glisser quelques clins d'oeil personnels tout au long de l'illustration : ainsi on reconnaîtra le château de Brochon, fraîchement construit grâce à la fortune du sous-préfet poète bourguignon ; on reconnaîtra aussi les vignobles bourguignons proches du domaine de Brochon ainsi que le portrait de l'auteur dans différentes scènes, sans doute même celui de sa femme. On les voit représentés à des âges qui ne correspondent pas à la chronologie puisqu'en 1900 Stéphen Liégeard est âgé de 70 ans. Son épouse était née en 1841 (59 ans en 1900).



Stéphen Liégeard est connu des bibliophiles pour son ouvrage intitulé la Côte d'Azur publié pour la première fois en 1887 et réédité en 1894. C'est cet ouvrage qui consacrera le nom de cette côte baignée de soleil alors déjà fréquentée en villégiature par toute l'élite française et étrangère. Homme politique, sous-préfet dans plusieurs régions, député de la Moselle, sa carrière s'arrêta avec la chute du second empire. Retiré à Dijon ou à Paris il s'adonna presque complètement à la littérature. Ses poésies ont été publiées dispersées ici ou là et rassemblées en différents recueils. Sa fortune considérable lui permit de faire construire de 1895 à 1899, sur son domaine de Brochon, non loin de Dijon, un château néo-renaissance dans le style de ceux du val de Loire du XVIe siècle. L'ouvrage d'art est classé monument historique depuis 1984.



A noter que la décoration intérieure du château (les jardins n'étant pas même achevés) fut terminée en 1902, année de la réalisation de cette reliure par l'excellent relieur parisien Petrus Ruban. En faisant réaliser cette superbe reliure pour son épouse, à son chiffre, par l'un des plus grands relieurs parisiens de l'époque, Liégeard s'inscrit ainsi dans la lignée des grands bibliophiles classiques et fortunés de la fin du XIXe siècle. Ce présent destiné à être offert à son épouse devait être comme l'un des joyaux les plus précieux de cette riche bibliothèque d'amateur.



PRÉCIEUX EXEMPLAIRE DU TIRAGE DE GRAND LUXE SUR JAPON OFFERT PAR L'AUTEUR STEPHEN LIÉGEARD A SON ÉPOUSE, RELIÉ EN MAROQUIN MOSAÏQUÉ A SON CHIFFRE.

Prix : 1.800 euros

Découvrez notre nouveau site internet ! https://www.lamourquibouquine.com/