lundi 7 novembre 2016

Ethnographie africaine : Les Gbaya (1962) par John Hilberth. Vie, religions, mythes, légendes, etc. Très intéressante étude.

HILBERTH, John

LES GBAYA.

Studia Ethnographica Upsaliensia XIX, Upsala, Suède [imprimé en Suède par Hakan Ohlssons Boktryckeri, Lund, 1962]

1 volume in-folio (32 x 24,5 cm), broché de 142 pages. 1 photographie en couleur en frontispice et figures dans le texte (dessins). Couverture salie et défraîchie. Intérieur frais imprimé sur beau papier. Petite déchirure marginale sans manque à quelques feuillets. Volume en partie non coupé. Ex dono manuscrit sur la page de titre.

ÉDITION ORIGINALE.

Les Gbaya sont une population d'Afrique centrale vivant à l'ouest de la République centrafricaine pour les quatre cinquièmes et au centre-est du Cameroun pour le dernier cinquième. 20 % des Gbaya sont musulmans. Leur conversion à l'islam date du début du XIXe siècle lorsque les Peuls et les Haoussas ont développé avec eux des relations commerciales. Les premiers missionnaires chrétiens sont arrivés dans les années 1920. Le christianisme s'est surtout propagé parmi les Gbaya ayant reçu une éducation à l'occidentale, ainsi qu'auprès des femmes. Les différentes pratiques animistes subsistent, mais perdent du terrain. Plusieurs personnalités politiques de la République centrafricaine sont Gbaya. C'est le cas des anciens chefs d'État Ange-Félix Patassé (par son père) et François Bozizé (à qui certains ont reproché de favoriser les membres de son ethnie).

Ce volume contient une histoire du peuple Gbaya. Leur vie matérielle, sociale et familiale. Leur mythologie, religion et magie. Leur langue. Une très intéressante liste de proverbes et maximes, des contes et légendes, ainsi qu'un index des mots gbaya.

TRÈS INTÉRESSANTE ÉTUDE ETHNOGRAPHIQUE.

Prix : 100 euros