vendredi 5 juin 2015

La plus rare des éditions anciennes des Lettres de la marquise de Sévigné (La Haye, Neaulme et Gosse, 1726). Bel exemplaire en condition d'époque. Rarissime.




MARQUISE DE SÉVIGNÉ (MARIE DE RABUTIN-CHANTAL)

LETTRES DE MADAME RABUTIN-CHANTAL, MARQUISE DE SÉVIGNÉ, à Madame la comtesse de Grignan, sa fille. Tome premier et deuxième (complet).

A La Haye, chez P. Gosse, J. Neaulme & comp., 1726.

2 volumes in-12 (17 x 11 cm) de (18/20)-344-(1) et (2)-298-(13) pages. Titres imprimés en rouge et noir. 2 feuillets manquant entre l'avertissement et la préface (manque la fin de l'avertissement et le début de la préface).

Reliure plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné aux petits fers, pièce de titre. Premières gardes renouvelées. Notre exemplaire a été relié à l'époque sans deux feuillets au début du volume faisant partie de l'avertissement et de la préface. Aucune de trace d'arrachage. Quelques traces et usures à la reliure sans gravité, légère usure à l'extrémité de la coiffe supérieure, coins frottés. La page de titre du tome 1 présente des écritures anciennes à l'encre (ex libris), une tache d'encre au bas, ainsi que quelques traits de plume au verso. Quelques rares et légères salissures à l'intérieur du volume. Exemplaire néanmoins très frais.


IMPORTANTE ÉDITION EN PARTIE ORIGINALE.

TRÈS RARE ÉDITION HOLLANDAISE PARUE LA MÊME ANNÉE QUE L’ÉDITION ORIGINALE EN GROS CARACTÈRE PUBLIÉE A ROUEN, MAIS CONTENANT 43 LETTRES OU FRAGMENTS DE LETTRES DE PLUS.

EXEMPLAIRE INCOMPLET DE 2 FEUILLETS DANS LES PIÈCES LIMINAIRES (voir descriptif).


Cette édition, postérieure de quelques semaines ou quelques mois à celle de Rouen et à ses contrefaçons, contient 177 lettres ou fragments de lettres ; le tome 1 se termine par la lettre XCV. Les 4 lettres à Coulanges sont ici rejetées au tome II (p. 235 à 244). Cette impression reproduit, avec quelques variantes, la préface de l’édition de Rouen et la fait précéder d’un avertissement de 8 pages qui fait la critique de l’édition antérieure de la même année et relève les avantages de la nouvelle. La comparaison du contenu de l’une et l’autre des premières éditions (Rouen et La Haye) ne permet guère de douter qu’il y eût des copies diverses des originaux communiqués par Mme de Simiane. Cette édition de La Haye aurait été donnée par un certain J. J. Gendebien (d’après une note de l’exemplaire Walckenaer). On trouve à la fin du deuxième volume un important catalogue des livres en vente chez P. Gosse (compris dans la pagination et étrangement placé avant la table).

Références : Tchémerzine V, 320 : « cette édition est d’une très grande rareté. » ; Edition des Grands Écrivains de la France, Lettres de Mme de Sévigné, tome XI ; Rothschild, n°1888 (ex. relié par Trautz-Bauzonnet).

BEL EXEMPLAIRE EN CONDITION D’ÉPOQUE (manque 2 feuillets dans les pièces liminaires).

Prix : 1.800 euros